Ai no Kusabi
Bienvenue sur Ai No Kusabi RPG, Invité !

Ce forum RPG est basé sur la nouvelle ainsi que les OAV "Ai no Kusabi."

Vu son contenu violent et érotique, nous déconseillons fortement l'inscription aux mineurs.

Nous attendons de vous une certaine maturité et qualité d'écriture, prenez-en compte avant votre inscription.

Curieux d'en savoir plus ? Allez, rejoignez-nous !



Forum RPG basé sur l'univers de la nouvelle Ai no Kusabi

Partagez|

[Blondie] Sebastian Wildelm ~ FINIE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Sebastian Wildelm
Blondie - 1ère Génération
Membre du Syndicat


Blondie - 1ère Génération  Membre du Syndicat
▌Métier : Conseiller de la recherche et de la santé

▌Humeur : Florale


MessageSujet: [Blondie] Sebastian Wildelm ~ FINIE Jeu 8 Aoû - 10:14



Sebastian WILDELM



Info Personnelle



¦Nom¦ ▬ Wildelm
¦Prénom¦ ▬ Sebastian
¦Surnom¦ ▬ Shane ne lui en a pas encore donné
¦Statut¦ ▬ Célibataire
¦Age¦ ▬ 37 ans
¦Lieu de naissance¦ ▬ Tanagura
¦Préférence sexuelle¦ ▬ C'est quoi cette chose?
¦Métier¦ ▬ Conseiller de la recherche et de la santé
¦Groupe¦ ▬ Blondie ~

¦Personnage de l'avatar¦ ▬ Complety by feimo ~ DevianArt



Condition Physique



Comme tous ses frères, Sebastian n'échappe pas à la règle. Une corpulence élancée, la majesté princière de tous fils dignes de Jupiter, mais ceci n'est pas ce qui le différencie de ses congénères, ni même sa pâleur de peau. Non, ce que l'on remarque réellement chez lui c'est cette magnifique chevelure argent, lisse et tombante jusqu'au creux de ses reins, des rubans fins qui reflètent les doux rayons des lunes d'Amoï tels des fils de soie métalliques. Les traits de lait blanc de son visage dénoté par une bouche rougie voluptueuse comme un écrin de velours sur un collier de perles en fait un de ces hommes au charme indéniable et à la finesse intouchable de peur de salir l'édifice statufié. Il en est presque effrayant quand ces yeux d'un bleu clair d'eau pure se perdent à contempler la vaste cité depuis sa serre dans un silence lourd sans bouger d'un pouce, un marbre de granit devant les vitraux des cages des pets sans émettre la moindre réaction et que rien d'autre que son travail ne semble pouvoir lui arracher un brin d'intérêt. Ses mains sont fines, ornées d'ongles manucurés avec soin, d'une délicatesse presque troublante et ses poignes fermes sous ses doigts, sa carrure est svelte sous des muscles athlétiques, un ange cache un démon sous une peau de craie, tout semble en total paradoxe dans la contemplation de cet être. Une force pure sous cette placidité apparente en fait de lui un bien mystérieux blondie. Ses parfums sont ceux des plantes et des fleurs qu'il cultive, un doux mélange de menthe, d'orchidée sauvage mélangées à la senteur des épices de sèves et ce jusque dans sa salive. Il apprécie les tenues amples, les tissus soyeux, les étoffes délicates aux costumes étriqués qu'il évite de porter pour des raisons d'aisance corporelle. Il se couvre de plusieurs couches de vêtements mais il n'est pas rare de le voir pieds nus, surtout chez lui.   

¦Signes distinctifs/Autres¦ Sensible aux odeurs, il se balade souvent avec un neutralisant miniature et ses petites gélules de toutes les couleurs en poche.


Dossier Psychologique



Le fait d'être un Blondie implique qu'il se doit de marcher tout droit sans déviances aux règles imposées par Jupiter. Pour cela, Sebastian a une conception bien à lui de s'éviter toutes formes de risques: en les fuyant, tout bonnement. C'est pour cela qu'on ne verra jamais ce blondie s'intéresser aux pets de chair et préférer la compagnie d'un Androïde perfectionné. Bien entendu, il est fort conscient que ce subterfuge ne dure qu'un temps et possède ces limites. Il sait aussi que l'envie, la possession, le désir, cette formidable convoitise interdite est certainement l'une des imperfections les plus tentantes qui soient. Tout comme un enfant que l'on fait grandir dans une bulle hermétique et à qui l'on offre des jouets sans qu'il sache comment s'en servir, Sebastian met un temps très long d'adaptation avant d'approcher, tester, toucher, apprivoiser le dit jouet quand il ne finit pas simplement par s'en détourner de peur de se retrouver en mauvaise posture. Ceci n'est qu'un simple exemple de sa façon de percevoir le monde extérieur qu'il craint comme une plaie béante capable de le détourner de ses principes ou de son travail. Et pour se faire une belle armure face à se monde là, si terrifiant, il a tout simplement opté pour le dédain. Cela en fait un être quelque peu distant aux yeux de certains, voir d'insondable, d'hermétique et pourtant, il s'avère qu'une fois franchies les hautes barrières qu'il dresse en face de vous, il se montre beaucoup plus chaleureux, curieux, sociable, et ses discussions ne sont jamais stériles de sens et d'esprit. Intuitif, il éprouve même une fascination pour l'espèce humaine, considérant que cela ne peut qu'être bénéfique dans ses recherches, les blondies ne tombant jamais malades, ou très peu. Son travail a une place prépondérante dans sa vie, il cultive des plantes, fabrique des remèdes et se sert gracieusement des humains comme cobayes à ses trouvailles bien qu’il les respecte en tant que natures et éléments complexes riches de renseignements. Il s'outre facilement si on vient à lui proposer un Pet ou un Meuble, bien qu'il accepte de soigner ceux de ses frères. Il ne tient pas à en posséder et ne convoite qu'un seul individu, dans l'ombre de son esprit. Extrêmement doux, dans ses paroles comme dans ses gestes, il répugne à la violence sous toutes ses formes, ne se presse jamais et peut parfois paraître comme un adolescent curieux.

Un peu plus...



¦Défauts majeurs¦ ▬ Taquin, Frigide, Adolescent
¦Qualités majeures¦ ▬ Doux, Calme, Courtois
¦Troubles/Phobies¦ ▬ Devoir utiliser la manière forte - cauchemars nocturnes et douleurs physiques dans son sommeil.
¦Particularités¦ ▬ Acharné de travail
¦Manies¦ ▬ Taquiner Shane juste pour le plaisir en l'appelant "Patte Folle" - Neutraliser toutes odeurs suspectes.


Biographie



Élevé dans ce cocon aseptisé que l'on nomme "cuve", Sebastian n'a eu pour repères que les préceptes, les lois et les règles de sa mère créatrice, la grande et glorieuse Jupiter et ce y compris dans son éducation au sein d'un groupuscule scientifique de la tour centrale de Tanagura. Autant dire qu'il n'a pratiquement jamais quitté cette belle tour d'ivoire sécurisante au grand dam de ses frères corrompus au monde extérieur. Mais est-ce vraiment une excellente idée ? Il le saura bien assez tôt. Dans l'attente, le jeune prodige aux cheveux argentés fut voué aux préceptes de la médecine et de la recherche sur les espèces animales et végétales résidentes de la planète, à milles lieux du brouhaha du monde civilisé et ce dans des laboratoires hermétiques. La chimie moléculaire des plantes, leurs effets, leurs mélanges, rien ne semblait le passionner plus que cela, il se complaisait dans cette formidable machinerie sans voir à penser un seul instant que ces découvertes en matières médicales serviraient un jour à la population humaine. D'ailleurs, on lui cachait bien que certaines de ses trouvailles servaient à des fins plus militaires, voir même dans des buts plus sombres tels que la droguerie clandestine ou même l'achèvement de certains virus indésirables. Pour lui, c'était un jeu, fabriquer des gélules de toutes les couleurs bariolées possibles, de toutes sortes, de toutes formes n'étaient qu'un naturel moyen de se rendre "utile" aux besoins industriels de la cité.

Sebastian n'avait que seize années terrestres, l'équivalent d'une majorité pour les êtres communs, bien trop jeune encore pour comprendre ce qui se passait. Ce jour là, on lui amena un Pet malade par un de ses congénères, affolé par l'état de son "jouet sexuel". Cet animal de compagnie aux formes si humaines dont il ne connaissait pas même l’existence ni la fonction, souffrait en silence d'une perte de sang interne aux intestins par des actes non-avouables, des jeux pervers bien trop brutaux pour cette forme de vie si fragile. Sebastian ne pouvait que ressentir cette sensation sulfureuse jusque dans ses propres entrailles sans pouvoir les comprendre sur l'instant, lui arrachant des cris et des spasmes. Le déclenchement de son pouvoir en sommeil fut si terrassant, si violent, qu'il perdit le contrôle en infligeant au propriétaire présent les mêmes douleurs amplifiées sans pouvoir canaliser la puissante déferlante psychique et mentale. C'est bien par chance que le propriétaire du pet en question put sortir de ce cauchemar par l'intervention in-extremis d'un des scientifiques témoin qui l'éloigna dans une pièce voisine. L’animal de compagnie, lui, ne souffrait plus, étrangement. Sebastian, terrorisé par les événements, le soigna en utilisant ses quelques compétences médicales et à l'aide des scanners à sa disposition. Le blondie aux cheveux d'argent s'enferma un temps dans le silence au point d'en inquiéter quelques uns de ses confrères. Pendant toute une longue année, il ne put décrocher un seul mot à la suite de ce terrible évènement. C'est ainsi qu'il instaura sa cloison mentale et les années qui suivirent, plus d'autres incidents n’eurent lieux, renforçant cette forteresse intérieur. C'était à cette même période qu'il se mit à ne plus supporter une quelconque odeur, le sang du Pet l'ayant marqué au fer rouge.

C'est à l'âge mûr, autour des vingt cinq années terrestres pour vous autres, qu'il découvre à force de recherches et expérimentations, quelques unes des plus controversées des armes chimiques. A l'époque, les scientifiques auraient ri que l'on puisse tirer d'une simple racine et quelques fleurs l'un des poisons les plus mortels. Ce poison fut appelé "Narcothype 48" - autant dire que quarante sept autres versions de ce produit ont été mis en circulation avant sa forme la plus redoutable - qui servait de booster cérébral pour les pilotes spationautes pour enrayer le fameux "syndrome de l'espace" mais trouva bien vite des effets secondaires de type "dédoublement de personnalité" et "folie" chez certains sujets trop exposés et ce dans la totale ignorance de Sebastian qui pensait travailler pour un monde meilleur. Oh, bien entendu, ce fut le cas, certaines de ses découvertes servaient bien à la médecine, aux laboratoires divers mais aussi à l'industrie marchande de rêve qu'est le marché noir et les drogues extraites de ses trouvailles. Il n'aurait pas pu prévoir cela depuis sa petite tour d'ivoire, jamais. Car, ce même produit, sous sa forme extrêmement diluée, en seringue hypodermique et renommé "NT-Light" circulait lui aussi dans les bas fonds de la classe sociale comme un petit paradis injectable. Le souci résidait, bien évidemment, sur les mêmes effets secondaires et Sebastian fut bien vite confronté à une invasion du service médical par des patients perdant la raison dans leur recherche du salut en intraveineuse. Après multiples recherches et s'insurgeant contre le système, Sebastian implore Jupiter une solution radicale afin de préserver les fuites impardonnables de ses travaux pour des déviances qu'il estimait "barbares et cruelles". Il vécut cela comme une trahison, un vol manifeste de son travail, pire qu'un viol. Il obtint gain de cause par l'acharnement de ses requêtes qu'il estimait justes et fondées. Il fut donc chargé du contrôle rigoureux de ses travaux sur les plantes, de la recherche jusqu'à la fabrication de ses gélules.

Ce sont trois longues années à chercher un remède au "NT-Light" qui le conduisirent à travailler depuis chez lui, une liberté qu'il goûtait pour la première fois sans réellement quitter cette tour de Tanagura si sécurisante. Le calme de sa serre l'aidant à mieux canaliser ses tourments et ses nuits en cauchemars douloureux, il se gardait ce petit cocon là, pour lui. Mais sa soif de curiosité l'amena à se rapprocher un peu plus de cette civilisation terrifiante. Il ouvrit un petit cabinet médical dans la périphérie de Tanagura sans trop s'éloigner de la tour qui l'a vu naître et grandir, entouré d'Androïdes et de scanners, d'outils d'analyses divers afin de soigner plus efficacement les "jouets cassés". Ce fut un succès, surtout pour l'amélioration de la vie de ses petites créatures mais cela ne suffisait pas à son bonheur. Les humains craintifs n'osaient pas franchir le seuil par la seule présence du blondie aux cheveux argentés. Par manque de "cobayes", il lui arrivait même de tester quelques uns de ses produits, ses gélules et ses onguents sur lui-même mais forcé d'admettre qu'avec une telle résistance due à ses gênes, les résultats n'étaient pas vraiment concluants. Il manquait de "matière", de "volontaires", de quelques spécimens nouveaux autres que les Pets ou les petits animaux de la faune avoisinante. Cependant, il continuait à recevoir les "jouets" de ses frères en soins réguliers comme un bon médecin digne de ce nom.

C'est encore cinq ans plus tard, alors âgé de trente six années terrestres, qu'il intégra officiellement le syndicat en tant que Conseiller de la recherche et de la santé, ses travaux et le contrôle des productions médicales n'ayant plus de secret pour lui. Et bien qu'il fut que simple médecin à ses yeux, ses connaissances médicales gagnèrent une certaine assurance pour ce rôle primordiale, le Blondie prit cela comme un honneur et y apporta tout son savoir, s'acharnant à son travail avec encore plus de volonté et de férocité. L'actuel favori de Jupiter obtint un respect profond que Sebastian espérait conserver quand bien même leurs différents étaient nombreux en ce qui concernait le "cas humain". On pouvait très bien apprécier un frère sans pour cela être tout le temps d'accord avec et le blondie aux cheveux d'argent n'hésitait pas à émettre ses hypothèses sur une solution plus "humaniste" quand certains prônaient pour "l'éradication". Il sortit aussi de sa belle tour plus souvent, estimant que le meilleur moyen de mettre à profits ses recherches était d'obtenir plus d'informations sur la race humaine, sans quoi ses travaux ne rimeraient à rien. Les échecs du passé encore en tête, il était persuadé que la meilleur façon de procéder avec les êtres inférieurs était aussi de les approcher, de les comprendre, de les analyser. Ce n'était en rien dénué de sens à ses yeux, bien que cette perspective l’effraye au plus haut point. Et c'est bien cette quête ci qui l'amena aux portes de Midas, en plein essor social, des citoyens les plus aisés à portée de main. Oh, il ne s'attendait pas à être bien reçu, les craintes entre espèces courantes mais un événement bien particulier bouscula tout les raisonnements sur l'humanité, vint perturber sérieusement sa petite bulle hermétique.

Alors qu'il se rendait en quête de nouvelles graines dont la provenance méritait un jugement d'expert sur leur dangerosité potentielle, sa mallette d'analyse en main, en plein cœur de Midas, il se fait brusquement percuter par un étrange individu à l'odeur perturbante et loin d'être agréable. Sa précieuse mallette, arrachée à la volée dans cette ruelle par l'immonde individu en question, le laissait sans même une réaction. Non, ce n'était pas cela qui avait attiré son attention ce jour là, pas même l'odeur immonde de cet humain qui venait de le dépouiller. Un autre homme brun, à la jambe dont la douleur insistante ne cessait de le narguer, se ruait déjà sur le voleur dans des coups à faire retourner des ancêtres dans une tombe alors qu'il buvait tranquillement à la terrasse d'un de ces pubs grossiers. Pourquoi avait-il réagit ? Les questions s'enchainaient dans l'esprit du Blondi qui ne pouvait pas comprendre qu'un humain défende un Blondie. Dans toute l'histoire d'Amoï, du peu qu'il en connaissait les échos, sur les haines et les discordes nombreuses qui séparaient les deux espèces, jamais Sebastian n’aurait cru un jour voir cela de ses propres yeux. Bien que le brun boitait sévèrement à l'époque, s'aidant même d'une canne pour marcher et frapper, la volonté et l'énergie qu'il mettait à récupérer le bien d'autrui, le sien qui plus est, laissait le Blondie perplexe sur cette nature complexe qu'était "le genre humain". C'est bien cet incident là qui scella définitivement leur relation jusqu'aux recherches de réponses de Sebastian qui s'amplifiaient à juste titre sur la compréhension de cette espèce inférieur.

C'est donc avec cette nouvelle donnée qu'il comptait aujourd'hui faire évoluer ses travaux, dans l'intérêt des peuples, pour la sauvegarde de Jupiter, pour lui-même, avec la même volonté qu'il avait pu observer ce jour là. Ses recherches médicales, ses plantes et ses responsabilités au sein du Syndicat continuaient d'être exemplaires, renforcées par ses principes et plus encore pour cette "humanité" qu'il découvrait par le biais de Shane.   

Un court résumé...


¦ Petite description rapide de votre personnage¦
Sebastian est un Blondie qui ne fait que travailler, sans cesse, enfermé dans sa belle petite bulle qu'est sa serre. Idéaliste et fervent défenseur des préceptes de Jupiter, il n'en démontre pas moins les fiabilités, les faiblesses, jugeant nécessaire de le faire, pour le bien de son espèce vouée à la perdition et la luxure. Pour autant, rien ne peut le faire transgresser ces règles là, pas même les charmes des Pets, préférant la compagnie plus ordonnée d'androïdes formatés. Le seul frère qu'il daigne apprécier reste le favori de Jupiter bien que leurs idées se confrontent par moment. Il sort peu, parle peu, ne s’intéresse qu'à peu de choses hormis ses plantes. De nature curieuse, il n'hésite pas à défendre des valeurs plus "humanistes" que certains de ses congénères et ce avec une hargne et une volonté de fer. Il accepte volontiers un verre avec un curieux humain du nom de Shane Camalias, membre de la triade, qu'il affectionne du doux surnom de "Patte Folle", une sorte d'amitié quelque peu troublante à la façon qu'à Sebastian de s'en servir comme "cobaye humain numéro 1". Mais qui est vraiment le cobaye entre le scientifique cloisonné dans sa bulle et le troisième membre de la triade ? Ceci est une toute autre histoire.  


Pouvoir



¦Pouvoir 1¦ ▬ Le Bisou Magique ▬ Acuité sensorielle ultra développée. Sebastian agit comme un antalgique, un aimant, un scanner, une sorte de réceptacle hyper-sensible et ce sans avoir à toucher son patient, par un simple regard. Il ne contrôle pas cet état de fait, c'est inné, ancré en lui. Il ressent la douleur, l'absorbe en lui, l'intègre, la mémorise et la fait sienne. Le patient se sent immédiatement soulagé, Sebastian souffrant à la place de celui-ci. Il appelle cela le "bisou magique" bien qu'il n'embrasse pas techniquement ses patients. La portée de ce pouvoir est de l'ordre de quelques mètres (portée de vue). Il ne peut cependant pas guérir les plaies ou les os, pour cela il se sert de la médecine traditionnelle, de ses outils médicaux et de ses plantes, onguents ou remèdes. Avec le temps, il s'est forgé une carapace mentale afin de conserver les souffrances qu'il absorbe pour le maintient de l'équilibre de sa psyché. Mais le soir venu, il est pris de cauchemars et de douleurs physiques que les tisanes et les bains de plantes semblent soulager en partie.
¦Pouvoirs 2¦ ▬ Le Supplice Mental ▬ Ce pouvoir passe par le regard, sa portée est relative à la vue, comme pour le précédent. Sebastian pourrait aussi appeler cela "retour à l'envoyeur". Une fois qu'il a mémorisé la douleur, il peut la retourner contre son adversaire, l'amplifiant de manière exponentielle jusqu'à faire convulser son ennemi sous des tortures d'une souffrance insupportable. Il doit, pour ce faire, lever ses barrières mentales ainsi qu'exposer les déchirements de son esprit. Cela le rend vulnérable aux sondes de ses frères et potentiellement très dangereux. Il exècre utiliser ce pouvoir et ne s'en sert qu'en cas de défense ultime.


▬ ▬ ▬ ▬ ▬ ▬ ▬ ▬ ▬ ▬ ▬ ▬ ▬ ▬ ▬ ▬ ▬ ▬ ▬ ▬ ▬ ▬ ▬ ▬ ▬

Derrière  votre    écran



¦Votre âge¦ ▬ Comme le perso (en gros: Vieux!)
¦Des doubles comptes?¦ ▬ Allan Oresh
¦Des questions ?¦ ▬ Aucune



✖-------------✖-------------✖-------------✖-------------✖

►FICHE
►Demande Rp


Dernière édition par Sebastian Wildelm le Mer 11 Sep - 11:58, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jupiter
PNJ - Maîtresse absolue

PNJ - Maîtresse absolue

MessageSujet: Re: [Blondie] Sebastian Wildelm ~ FINIE Mer 11 Sep - 11:06

Bien corrigeons. Pas de fautes, un texte clair et agréable à lire.

Toutefois, j'attire votre attention sur le fait que voter personnage ne peut être de première génération. En effet, sa fascination pour les humains, sa "relation" avec Shane que vous sous entendez explicitement dans sa fiche, et ce passage :
Citation :
Fervent défenseur de la cause humaine en partageant avec ces créatures si faibles, les souffrances et les douleurs qu'il absorbait sans rechigner, il obtint gain de cause par l'acharnement de ses requêtes qu'il estimait justes et fondées.
Le tout fait que je ne peux l'accepter en première génération, c'est un deuxième, obligatoirement. Il va falloir justifier pourquoi on le prend au Syndicat alors qu'il est de deuxième génération. Et ce penchant doit à tout prix rester caché. N'oubliez pas les conséquences si cela venait à s'apprendre.

Par ailleurs, et cette remarque vous a été faites par le passé, j'attire votre attention sur le fait que vous ne devez pas jouer uniquement avec Shane, que votre personnage se doit de participer aux intrigues de par son rang.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ai-no-kusabi-reload.forumactif.org
Sebastian Wildelm
Blondie - 1ère Génération
Membre du Syndicat


Blondie - 1ère Génération  Membre du Syndicat
▌Métier : Conseiller de la recherche et de la santé

▌Humeur : Florale


MessageSujet: Re: [Blondie] Sebastian Wildelm ~ FINIE Mer 11 Sep - 11:38

Bonjour, mère,
J'ai notifié ceci pour justifier mes choix de directions:
Citation :
Sebastian est un Blondie qui ne fait que travailler, sans cesse, enfermé dans sa belle petite bulle qu'est sa serre. Idéaliste et fervent défenseur des préceptes de Jupiter
ainsi que ceci:
Citation :
Le fait d'être un Blondie implique qu'il se doit de marcher tout droit sans déviances aux règles imposées par Jupiter.
légèrement modifié. Je modifie aussi donc le passage qui chagrine et cité par le staff en supprimant une partie certes tandancieuse après relecture comme ceci:
Citation :
Sebastian implore Jupiter une solution radicale afin de préserver les fuites impardonnables de ses travaux pour des déviances qu'il estimait "barbares et cruelles". Il vécut cela comme une trahison, un vol manifeste de son travail, pire qu'un viol. Il obtint gain de cause par l'acharnement de ses requêtes qu'il estimait justes et fondées. Il fut donc chargé du contrôle rigoureux de ses travaux sur les plantes, de la recherche jusqu'à la fabrication de ses gélules.
Pour justifier son entrée au syndicat, j'ai opté pour cette solution:
Citation :
qu'il intégra officiellement le syndicat en tant que Conseiller de la recherche et de la santé, ses travaux et le contrôle des productions médicales n'ayant plus de secret pour lui.
J'ai ajouté ceci:
Citation :
Et bien qu'il fut que simple médecin à ses yeux, ses connaissances médicales gagnèrent une certaine assurance pour ce rôle primordiale, le Blondie prit cela comme un honneur et y apporta tout son savoir, s'acharnant à son travail avec encore plus de volonté et de férocité.
Pour ce qui est des intrigues du Syndicat, j'ai déjà pris contact avec Matthias et compte bien m'investir ;). Et enfin, si mère estime que Sebastian est de seconde génération, je modifie aussi cela sans soucis, j'ai laissé libre l’orientation de Sebastian pour ce qui est de sa génération à vos bons soins et m'y conformerais.
J'ai pris note pour le reste et espère avoir répondu aux attentes du Staff.
Merci.

✖-------------✖-------------✖-------------✖-------------✖

►FICHE
►Demande Rp
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jupiter
PNJ - Maîtresse absolue

PNJ - Maîtresse absolue

MessageSujet: Re: [Blondie] Sebastian Wildelm ~ FINIE Mer 11 Sep - 18:54

C'est bien mieux.
Je vais laisser votre personnage en première génération, tel que vous le vouliez. Toutefois, si je surprends en jeu un écart de conduite, la sentence tombera en jeu immédiatement.

Fiche validée, bon jeu à vous.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ai-no-kusabi-reload.forumactif.org
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: [Blondie] Sebastian Wildelm ~ FINIE Aujourd'hui à 23:49

Revenir en haut Aller en bas

[Blondie] Sebastian Wildelm ~ FINIE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

-
» [Ruelles] Balade matinale sans Sebastian [PV: Ciel Phantomhive & Atsuka Lyako]
» Sebastian Lacrymosa
» Clasica San Sebastian (PT) =====> Wegmann (Colnago)
» [Big Ben] Une mission compromise [PV: Sebastian Michaelis & Eleanor Livingston]
» [M] SEBASTIAN STAN - The man of my life NEGOCIABLE
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ai no Kusabi :: Personnages :: Etat civil :: Enregistrés dans nos fichiers-