Ai no Kusabi
Bienvenue sur Ai No Kusabi RPG, Invité !

Ce forum RPG est basé sur la nouvelle ainsi que les OAV "Ai no Kusabi."

Vu son contenu violent et érotique, nous déconseillons fortement l'inscription aux mineurs.

Nous attendons de vous une certaine maturité et qualité d'écriture, prenez-en compte avant votre inscription.

Curieux d'en savoir plus ? Allez, rejoignez-nous !



Forum RPG basé sur l'univers de la nouvelle Ai no Kusabi

Partagez|

[Citoyen] Shane Camalias

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Shane Camalias
Citoyen de Seala

Citoyen de Seala
▌Métier : Troisième membre de la Triade

▌Localisation : Seala

MessageSujet: [Citoyen] Shane Camalias Sam 31 Aoû - 15:54



Shane Camalias



Info Personnelle



¦Nom¦ ▬ Camalias
¦Prénom¦ ▬ Shane
¦Surnom¦ ▬ ~
¦Statut¦ ▬ Célibataire
¦Age¦ ▬ 37 ans
¦Lieu de naissance¦ ▬ Seala
¦Préférence sexuelle¦ ▬ Dominateur
¦Métier¦ ▬ Membre de la Triade
¦Groupe¦ ▬ Citoyens de Seala

¦Personnage de l'avatar¦ ▬ Hijikata Toshizo, Peacemaker



Condition Physique



Celle d'un militaire de carrière ayant cessé ses fonctions sur le terrain depuis une dizaine d'années, mais qui n'a jamais pu se résigner à tourner le dos à son passé. Une certaine carrure reste présente, en particulier lorsqu'il tombe la chemise - ce dont peu de personnes ont le privilège d'être témoins - mais elle a nettement perdu en souplesse du fait de l'immobilisme forcé qu'occasionnent une patte folle et des fonctions administratives. Son regard est resté perçant, mais s'est endurci du fait de l'observation d'objectifs plus abstraits, et à la fois moins vastes, moins lointains. Il ressemble à la statue de l'homme qu'il promettait de devenir ; mais avec une longue perruque de sirène. Ses cheveux, qu'il n'a jamais coupés depuis ce qu'il considère comme sa défaite, sont un élément de son charme de politicien, mais aussi le signe qu'il ne s'est toujours pas remis d'avoir été jugé inapte au combat.

¦Signes distinctifs/Autres¦
Une cicatrice sur la jambe droite, à l'intérieur de la cuisse, et dans certaines occasions officielles, la canne qui va avec. De très longs cheveux noirs et le teint d'un individu qui ne met pas souvent le nez hors de son bureau. Des réactions excessives à certaines contrariétés, ou parfois inhibées, plutôt dans le cas de bonnes nouvelles.


Dossier Psychologique



Shane n'est pas aussi fort et habile qu'il se plait à le montrer. Depuis son éviction au poste de Premier membre de la Triade, il est rongé par le doute et la colère. Très impulsif, voir dangereux lorsqu'il s'y met, il brise tout ce qui est alors à sa portée. Ces sautes d'humeur spectaculaires ne se produisent qu'en privé car il tente de toujours se contrôler en public. Bien qu'il n'y parvienne pas à tous les coups.

Il est un homme qui aspire à toujours plus. Très envieux, il aime qu'on reconnaisse son travail. Et on ne peut pas dire qu'il ne le fasse pas bien. Shane excelle dans chaque chose qu'il entreprend. C'est un homme de pouvoir qui n'aime pas le partager. Ça, le Conseil l'a bien compris, et c'est pourquoi il n'occupe que le poste de Troisième membre de la Triade.

D'un naturel jaloux, Shane, sans envier les Blondies non plus, se verrait bien avec un joli Pet à promener en laisse, pour le plaisir que cela peut procurer au début. Hélas il se lasse aussi très vite de tout, ce qui le pousse à s'essayer à de nouvelles activités aussi diverses que variées. Au final, cela lui a permis d'entretenir sa ligne, tout en développant sa culture générale assez impressionnante pour un simple humain de Midas.

Quand il est proche d'une crise de colère, son entourage sait qu'il commence à parler comme si sa phrase était parsemée de points. S'il vous dit : "lâche ça, s'il te plaît" vous avez la possibilité de poser des questions et de défendre votre point de vue. S'il dit : "Lâche. ça. S'il te plaît.", mieux vaut obéir sans attendre, car les conséquences risquent de dépasser ce que vous pourrez affronter par le dialogue et la persuasion.

Il considère les humains comme des inférieurs hiérarchiques naturels, et, étonnamment, par rapport à lui aussi. Lui-même est naturellement né pour les mener, ce qui lui vaut ses plus belles qualités : l'intérêt pour la connaissance et l'activité intellectuelle... mais aussi ses pires défauts, les explosions de rage qui le conduisent à rejeter de manière définitive tout ce qui le déçoit, ou semble le trahir. De ce fait, il a un mouvement de recul réflexe face à tout ce qui lui évoque une pathologie mentale altérant le jugement ou la rationalité. L'expérience qu'il en a eue consistait à perdre un auxiliaire subalterne certes, mais qu'il croyait fiable, à la faveur de son délire de fonder une famille idéale avec une androïde que Shane considérait également comme à son service. Il a vécu cette déception une fois et ne compte pas recommencer ; les hallucinations et autres signes de folie chez autrui ne rencontrent plus chez lui qu'intransigeance et sévérité.

Un peu plus...



¦Défauts majeurs¦ ▬ Envieux, colérique, impulsif, rancunier
¦Qualités majeures¦ ▬ Brillant, ambitieux, curieux, intelligent, cultivé
¦Troubles/Phobies¦ ▬ Il a une peur terrible des orages
¦Particularités¦ ▬ Une boiterie qui lui fait haïr les escaliers, quelques automatismes maniaques, un besoin chronique de solitude, des sautes d’humeur imprévisibles mais annoncées par un ralentissement de l’élocution, un don naturel pour associer les saveurs – notamment celles des alcools.
¦Manies¦ ▬ Le domaine au cœur de ses appartements, qu’il appelle sa caverne, lui est strictement réservé. Il y fait même le ménage et la cuisine lorsqu’il s’y retranche pour avoir la paix. La seule « présence » qu’il y tolère est celle de robots non androïdes ; sa voix est la seule voix qu’il supporte d’y entendre, et tous les appareils de communication y sont éteints.
Il n’aime pas qu’on le rétrograde, qu’on lui vante un peu trop les exploits militaires d’un jeune élément prometteur, qu'on abîme ou dénigre un élément culturel (objet d'art, bonne éducation en général...) ou qu’on touche, regarde ou évoque sa cicatrice à la jambe.


Biographie



L'enfance de Shane se déroula au milieu des cris. C’est notre condition à tous, me direz-vous, qui naissons d’un ventre humain et non de la perfection d’une cuve ; nous crions et pleurons en découvrant le monde où il nous faudra vivre, puis nous perdons cette sagesse et construisons de fous espoirs. Mais dans son cas, il s'agissait simplement du fait que dès son arrivée au domicile familial, c’était une rue pleine de cris. Le voisin qui hurlait sur sa famille, les jeunes gens qui jouaient et se battaient dans la rue en contrebas, les enfants mendiants qui pleuraient pour attirer l’attention, une vaste portée de chatons innombrables et faméliques dont personne ne voulait. Et ce fut la première chose que sa mère apprit à Shane, lorsqu'on le plaça dans ses bras, au sortir de la cuve ; elle couvrit son petit visage de sa main et le serra, presque jusqu’à l’étouffer. Ne fais pas de bruit. Tant mieux, s’ils ne veulent pas de toi. Tu n’as pas besoin de leur patronage, tu peux t’élever par tes propres mérites, comme l’a fait ton père avant toi, et être fier de tes victoires sans les partager avec personne. Elle lui apprit le respect de ses maîtres, mais aussi la fierté de ce qu'il maîtriserait.

C’était le silence à table. Partout alentour, la vivace plèbe humaine se débattait en hurlant, mais la petite famille mangeait dans le calme ; le jeune garçon se tenait très droit, le col boutonné jusqu’au menton et les coudes à quelques centimètres de la table, le regard baissé. Non pas parce que c’était son dernier repas en famille avant de suivre son père à l’armée, mais parce qu’on l’avait élevé ainsi. La discipline était une vertu, c’était une force de l’âme et il y avait été forgé comme une bonne lame prête à l’emploi. Il ne restait plus qu’à l’aiguiser, et il deviendrait redoutable. Il sentait, en mangeant, les regards pleins d’attentes de ses parents sur lui, et sa gorge se serrait. Il ne désirait qu’une chose, se montrer digne de leurs espoirs. Intimidé, de tout le repas il n’osa pas prononcer un mot.

Son premier grade d’officier lui valut un aide de camp androïde, ce qu’il vécut comme une véritable promotion sociale. La forme féminine de cet appareil de guerre était comme un galon d’or sur un uniforme ; il la montrait à toutes ses nouvelles rencontres. On avait de l’indulgence et de la sympathie pour ses éclats d’enthousiasme, car la plupart du temps, le jeune prodige manifestait une concentration, une austérité spartiate qui faisaient craindre pour son moral. L’amitié de ses conscrits le conduisait parfois à exprimer davantage : c’est avec eux qu’il apprit l’amour des jeux d’argent, les douceurs de l’alcool, les délices de la séduction, tous les plaisirs de la vie pour un jeune guerrier. Mais il demeurait peu expressif. Il ne s’exclamait pas et ne poussait pas de jurons, même au cœur des compétitions les plus acharnées, même au lit avec les plus sauvages créatures. C’était un beau marbre à la coupe stricte, et l’on attendait avec impatience son départ vers les fronts de l’espace, afin de voir si le spectacle des immensités stellaires arriverait à le dérider, à lui arracher ces cris qu’on attendait d’un natif de Seala. Mais tous furent déçus. Il réclama son scaphandre, quitta le vaisseau et évolua quelques minutes dans le vide, puis rentra sans avoir desserré les lèvres.

Japhere, son aide de camp robotique, le servit avec dévouement pendant ces presque dix années aux confins de la galaxie, et ils formaient un couple de plus en plus homogène, au point que les blessures du jeune officier étaient l’occasion, pour ses proches collaborateurs, de vérifier qu’il était toujours humain. Or, ce qui aurait pu être un défaut chez un vendeur ou un majordome se révélait une précieuse qualité chez un militaire, et son sang-froid presque inhumain lors d’expéditions périlleuses lui valut rapidement quelques médailles, et une carrière qui s’annonçait très prometteuse. Lorsqu’il se confiait, en aparté, à une personne proche, il ne s’en déclarait pas surpris, et révélait alors un amour-propre assez surprenant derrière un visage si calme : il était aussi orgueilleux qu’un grand bourgeois de Midas et se présumait destiné aux plus hautes fonctions. D’ailleurs, s’il était si paisible face au danger, c’est qu’il se savait parfaitement capable de vaincre, et n’avait donc pas de souci à se faire. L’avenir était tout tracé devant lui : il serait général, accomplirait de grandes conquêtes pour la gloire de son camp, resterait dans les mémoires, et ferait la fierté de son père, mort depuis lors d’un stupide braquage alors qu’il fêtait avec sa mère, dans un petit troquet de Seala, le courrier de leur fils annonçant une énième promotion.

Ce fut une explosion qui eut raison de cet imperturbable volcan de pierre noire, et donna naissance au nouveau Shane Camalias. Une explosion assourdissante, un éclair de lumière aveuglante ; et, privé de ses sens, uniquement sensible à la brûlure qui le dévorait, il n’emporta dans l’inconscience que l’angoisse cauchemardesque d’avoir été atteint entre les jambes, d’avoir perdu sa virilité. Et peu à peu, alors qu’il combattait la fièvre sur le lit d’infirmerie où il resta cloué, servi par une Japhere silencieuse et plus spectrale que jamais, il comprit que les attributs de cette virilité telle qu’il l’avait toujours envisagée, l’uniforme guerrier, le port et l’usage d’armes meurtrières, l’appartenance à un corps d’armée, n’étaient plus qu’un souvenir sanglant, dont il emportait les lambeaux inertes vers un avenir soudain embrumé, envahi par la fumée de cette horrible explosion. Le premier orage qui éclata au-dessus de Seala après son rapatriement d’urgence fut un choc pour lui : la terreur abjecte qui le saisissait à chaque déchirement du ciel, à chaque frappe de la foudre, à chaque rugissement du tonnerre, était indigne de l’homme qu’il avait toujours été, digne seulement de l’enfant qu’il ne s’était jamais permis d’être.

Il cessa de correspondre avec ses anciens camarades restés au front, mit Japhere aux enchères, refit sa garde-robe, dressa la liste des lieux d’influence et se lança dans la politique. Mais c’était un homme changé ; son efficacité de glace et de contrôle était devenue un appétit de conquête qui dévorait tout autour de lui, et le dévorait lui-même. Il avait alors vingt-huit ans, se relevait d’une convalescence qui avait affiné sa silhouette de lutteur, s’entendait à une certaine forme d’élégance sombre et contraignante ; il plaisait, mais il faisait assez peur. Ses tentatives de séduction n’étaient que de pâles copies ; il avait l’art de composer un cocktail de luxe pour impressionner les personnalités plus ou moins mafieuses réunies autour d’un buffet classique, mais on sentait l’absence d’empathie dans son sourire, tandis qu’il regardait les autres boire, et recevait leurs compliments. Cependant, il ne s’agissait pas d’un vote démocratique. Son goût pour le travail assidu, son intelligence des conflits et ses évidentes aptitudes de meneur d’hommes auraient dû lui valoir la première place. Il en avait conscience ; il avait calculé ses chances avec la précision d’un ordinateur. Et lorsqu’il apprit qu’un jeune blanc-bec au charme démoniaque lui avait raflé le poste sous le nez, il ne se l’expliqua pas. Il se précipita chez lui, s’enferma et sentit ses mains trembler – et il entama une série de hurlements, le crâne serré entre ses mains, les ongles enfoncés dans sa peau, l’équilibre soudain moins stable – comme il avait hurlé alors qu’il oscillait entre le coma et la conscience, à l’hôpital militaire.

Il lui fallut presque un quart d’heure pour s’apercevoir qu’on frappait à sa porte, et se traîner jusque-là, ramasser la clé qu’il avait laissé tomber à terre, et se rappeler comment ouvrir. Japhere était là, avec un inconnu qui lui tenait le bras, spectacle grotesque qui ne lui inspira, dans sa faiblesse, qu’un vague haussement de sourcils. L'androïde avait manifestement été acheté par un personnage aux tendances douteuses, et son nouveau "compagnon" l'avait poussé à trouver un travail dans son domaine de compétence. Tous deux venaient profiter du parrainage de Shane pour s’engager dans la milice. L’homme était de ces échevelés mal rasés aux yeux creusés et à l’odeur de mauvais tabac que Shane associait, par préjugé culturel, à la fange de Seala. L’ombre d’un tatouage émergeant du col de son blouson n’arrangeait rien ; c’était mal parti pour l’entretien d’embauche. Mais le nommé Casseix lui expliqua qu’il était un ancien détective privé de Midas, déchu de ses droits après avoir espionné la mauvaise personne et tombé dans la galère, mais toujours très efficace, un vrai limier ; Japhere et lui feraient un excellent duo de rabatteurs s’il leur laissait une chance. L’homme politique fit mine de s’indigner : il ne fricotait pas avec ces gens-là, du moins pas officiellement. Mais comme il n’avait rien à faire de sa soirée, il les laissa entrer et leur offrit à dîner en souvenir du bon vieux temps.

Japhere ne voyait pas la honte à endosser un rôle subalterne. Evidemment, elle avait été créée pour cela. Ses encouragements, et les arguments de Casseix qui était effectivement un malin et un beau parleur, remirent Camalias sur les rails. Non seulement il entreprit d’être le meilleur « troisième membre » qui se puisse imaginer, à défaut d’être le premier comme il continuait à estimer qu’il le méritait. Mais il se construisit un sanctuaire, un lieu strictement privé dans ses appartements, où il entreprit une collection d’articles militaires, de trophées des conquêtes spatiales, et autres spécimens sous verre, qui grandit au fil des ans. Là, il portait à nouveau son ancien uniforme, et se perdait dans la contemplation de l’espace, recréé en projection sur les ombres du plafond ; il n’y allumait jamais la lumière. Ses « amis » firent carrière de leur côté, enquêtant officiellement sur le trafic de chair humaine, acceptant en secret des pots-de-vin qui devaient financer un jour leur retour ensemble à Midas. Shane ne se gêna pas pour faire une enquête sur le passé de Casseix, craignant d’avoir affaire à un escroc ; mais n’ayant rien trouvé à lui reprocher, il décida de lui faire vaguement confiance, dans la mesure où il n’avait pas à le fréquenter trop souvent ; il maintint une surveillance relativement lâche autour du petit couple, sans savoir s’il comptait se tenir au courant de leurs agissements, ou les protéger des dangers de Seala. De temps en temps, ils se rencontraient, sans trop de publicité car Shane n’était pas particulièrement fier de ces basses fréquentations ; ils se racontaient leurs ascensions respectives, et se conseillaient sur les objectifs à suivre.

Leur disparition le prit totalement de cours, et il n’aimait pas les surprises. Il croyait pourtant avoir fait le nécessaire pour s’assurer les services de ses subalternes, la loyauté d’un humain n’était certes jamais totalement acquise mais entre sa reconnaissance pour les appuis offerts dans le passé, et ses espoirs concernant l’avenir, on aurait pu croire le bougre prisonnier de ses obligations… Quant à un robot, la question n’aurait même pas dû se poser. En son for intérieur, sans jamais le formuler consciemment, il attribua cette faillibilité inattendue à l’apparence humaine, féminine et séduisante qui formait la coque externe de sa vieille compagne. En réalité, elle était simplement très bien programmée, et s’était naturellement attachée à son nouveau propriétaire comme elle avait été attachée à Shane autrefois, dévouée à suivre ses ordres, et efficace comme une machine de guerre qu’elle était dans leur accomplissement. Les manœuvres corrompues que leur nouveau poste avait rendues possibles avaient rapporté une petite fortune en quelques années, et qui sait dans quelle nouvelle entreprise plus ou moins légale ce couple mal assorti l’avait investie ; toujours est-il que du jour au lendemain, on ne les vit plus à Seala, et les enquêtes ne purent déterminer où ils s’étaient enfuis.

L’humeur du troisième membre de la Triade ne fit qu’empirer. Certes, il conservait un certain contrôle en public, mais chacun sentait que la lave ne coulait pas loin sous la surface du volcan. On ne lui connaissait plus de confident, plus de contact autre que politique ou professionnel. Le service à son domicile était intégralement robotisé, sans un visage humain pour lui renvoyer son regard. Il se noyait dans le travail, multipliait les tentatives pour établir des réseaux d’influences stables, mais on ne pouvait guère dire qu’il soit de plus en plus rassurant… L’habitude, perdue au retour de l’armée, de ne plus se couper les cheveux, encadrait son visage d’une pâleur vampirique de lourds rideaux noirs qui ne faisaient qu’en accentuer l’aspect surnaturel. Il avait su se rendre indispensable au poste qui était le sien, mais son accession aux postes supérieurs semblait compromise. On aurait sans peine imaginé qu’avec son ambition, ses apparences inquiétantes, et les obstacles qui le séparaient de la grandeur, il aurait volontiers fait un pacte avec les forces souterraines pour obtenir son dû. Mais c’est ici que prend fin ce qui vous sera révélé aujourd’hui.

Un court résumé...


¦ Petite description rapide de votre personnage¦

Brillant militaire de carrière arrêté suite à une grave blessure à la cuisse, il mène aujourd'hui une carrière politique toute aussi brillante. Shane rêve de prendre la place du Premier membre de la Triade et pour ça n'hésitera pas à se lancer dans les pires magouilles qui soient. Sa petite collection personnelle de souvenirs de conquêtes (militaires bien sûr, what else) n'est pas ouverte au public.

▬ ▬ ▬ ▬ ▬ ▬ ▬ ▬ ▬ ▬ ▬ ▬ ▬ ▬ ▬ ▬ ▬ ▬ ▬ ▬ ▬ ▬ ▬ ▬ ▬

Derrière   votre    écran



¦Votre âge¦ ▬ 28 ans
¦Des doubles comptes?¦ ▬ Non
¦Des questions ?¦ ▬ Non




Dernière édition par Shane Camalias le Jeu 5 Sep - 20:59, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jupiter
PNJ - Maîtresse absolue

PNJ - Maîtresse absolue

MessageSujet: Re: [Citoyen] Shane Camalias Sam 31 Aoû - 18:41

Bonsoir et bienvenue à vous.

Une seule remarque concernant Japhere : il s'agit d'un androïde de ce que j'ai compris. Elle ne peut "désirer" quelque chose puisqu'elle ne possède aucune conscience. Les androïdes à IA évolutives sont proscris, par conséquent elle ne peut développer de conscience ou de volonté propre.
Que Casseix se soit éprit d'elle est possible, certains humains oublient la frontière entre vivant et robotique. Mais dans ce cas il faut tourner la chose comme venant de lui. C'est lui qui veut un enfant, lui qui s'imagine un amour qui ne peut exister, lui qui est donc fou à s'éprendre d'un androïde, car la machine ne fera jamais que répondre à un programme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ai-no-kusabi-reload.forumactif.org
Shane Camalias
Citoyen de Seala

Citoyen de Seala
▌Métier : Troisième membre de la Triade

▌Localisation : Seala

MessageSujet: Re: [Citoyen] Shane Camalias Sam 31 Aoû - 18:56

Je ne considère pas ce PNJ comme très équilibré, mais étant donné qu'il s'agit d'un personnage secondaire sorti de mon entourage, je ne compte pas lui payer une psychanalyse détaillée. ^^

✖-------------✖-------------✖-------------✖-------------✖

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jupiter
PNJ - Maîtresse absolue

PNJ - Maîtresse absolue

MessageSujet: Re: [Citoyen] Shane Camalias Sam 31 Aoû - 19:20

Peut être, mais il va falloir modifier cela tout de même.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ai-no-kusabi-reload.forumactif.org
Shane Camalias
Citoyen de Seala

Citoyen de Seala
▌Métier : Troisième membre de la Triade

▌Localisation : Seala

MessageSujet: Re: [Citoyen] Shane Camalias Sam 31 Aoû - 20:29

Il faut que j'ajoute un diagnostic ? Je me renseigne, je ne connais pas très bien la psychiatrie. Mais il me faudra ensuite l'équivalent dans la médecine de cet univers.
Je crois que ce sera du côté de la personnification psychotique, ou une forme de schizophrénie hallucinatoire.

Edit :
Citation :
Le délire paranoïde est construit à partir de mécanismes multiples (hallucination, illusion, interprétation, intuition, imagination)
Une schizophrénie paranoïde pourrait avoir ces effets.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jupiter
PNJ - Maîtresse absolue

PNJ - Maîtresse absolue

MessageSujet: Re: [Citoyen] Shane Camalias Dim 1 Sep - 8:50

Nous ne demandons pas de diagnostic médical précis, par ailleurs le développement de la médecine propre à l'univers n'est pas dans nos projets. Hormis la dépendance à la neuroposine et les troubles liés à la technologie (que vous trouverez dans ce sujet ICI), il n'y a pas de spécificités propre à cet univers. Et dans le cas contraire le staff l'annoncerait.

Pas besoin de détails donc quand au trouble de voter PNJ. Il s'est éprit d'un androïde, cela arrive et est même assez courant au vu des modèles que nous trouvons sur Amoï. Il vous suffit de dire ça, et que son amour l'a conduis à commettre des actes non autorisés, voir qualifiés de fous.
Par ailleurs, si le PNJ entretien des relations sexuelles avec l'androïde, alors il s'agit d'une Cosse (détails ici CLIK). Les autres modèles ne sont généralement pas pourvus d'attributs sexuels puisque non destinés à cet effet.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ai-no-kusabi-reload.forumactif.org
Shane Camalias
Citoyen de Seala

Citoyen de Seala
▌Métier : Troisième membre de la Triade

▌Localisation : Seala

MessageSujet: Re: [Citoyen] Shane Camalias Dim 1 Sep - 9:08

Je n'ai rien prévu de sexuel entre eux, plutôt un partenariat professionnel fusionnel, né d'une attirance inavouable et qui a dégénéré. Si je dois me pencher sur les origines de cet état chez le PNJ, le traumatisme d'être rejeté de Midas alors qu'il croyait sa fortune faite l'a rendu dépendant de toute compagnie peu regardante et un minimum glamour, et le souvenir des technologies de luxe accessibles dans son ancienne vie l'a attiré vers cet androïde à la dérive. Il cherchait à la fois à se perdre et à se retrouver.

Shane quant à lui est fermé à ce type de mécanismes psychologiques chez les autres, il préfère ne pas se perdre dans ce qui le dérange et il n'a certainement pas analysé ainsi la situation. Il avait un entourage, auquel il s'était habitué, qui ne lui manifestait pas d'intérêt sentimental agaçant, et soudain il n'y a plus personne ; c'est une trahison, il les a effacés de sa mémoire, ça s'arrête là. Je cherche comment rédiger l'explication demandée dans ma fiche sans lui attribuer cette clairvoyance.

✖-------------✖-------------✖-------------✖-------------✖

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jupiter
PNJ - Maîtresse absolue

PNJ - Maîtresse absolue

MessageSujet: Re: [Citoyen] Shane Camalias Dim 1 Sep - 9:17

Il n'y a pas besoin de faire compliqué. Aux yeux du commun, la relation du PNJ avec l'androïde passe pour une déviance attribuée à un trouble psychologique quelconque, point. Le détail, comme vous l'avez dis, n'intéresse personne. Écrivez cela comme ça et ce sera bon. Pour Shane il s'agit d'une trahison sur fond de relation malsaine, interdite et trouble mental. Le pourquoi du comment n'a pas besoin d’être expliqué.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ai-no-kusabi-reload.forumactif.org
Shane Camalias
Citoyen de Seala

Citoyen de Seala
▌Métier : Troisième membre de la Triade

▌Localisation : Seala

MessageSujet: Re: [Citoyen] Shane Camalias Dim 1 Sep - 9:31

Citation :
Il considère les humains comme des inférieurs hiérarchiques naturels, et, étonnamment, par rapport à lui aussi. Lui-même est naturellement né pour les mener, ce qui lui vaut ses plus belles qualités : l'intérêt pour la connaissance et l'activité intellectuelle... mais aussi ses pires défauts, les explosions de rage qui le conduisent à rejeter de manière définitive tout ce qui le déçoit, ou semble le trahir. De ce fait, il a un mouvement de recul réflexe face à tout ce qui lui évoque une pathologie mentale altérant le jugement ou la rationalité. L'expérience qu'il en a eue consistait à perdre un auxiliaire subalterne certes, mais qu'il croyait fiable, à la faveur de son délire de fonder une famille idéale avec une androïde que Shane considérait également comme à son service. Il a vécu cette déception une fois et ne compte pas recommencer ; les hallucinations et autres signes de folie chez autrui ne rencontrent plus chez lui qu'intransigeance et sévérité.
J'ai inséré ce passage en fin de description psychologique, dites-moi si cela vous conviendrait.

✖-------------✖-------------✖-------------✖-------------✖

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sacha Anders
Citoyen de Seala
Modératrice


Citoyen de Seala  Modératrice
▌Métier : Vagabond - Musicien


MessageSujet: Re: [Citoyen] Shane Camalias Dim 1 Sep - 9:40

Bonjour,

En fait j'ai l'impression qu'on a un peu de mal à se comprendre. Je vais essayer de décrire clairement ce qui nous dérange.

Le fait que Casseix entretienne une relation malsaine avec un androïde n'est pas le point que nous voulons soulever. C'est le fait que tu attribues à un androïde une personnalité proche de celle d'un humain et des désirs proprement humains : celui d'avoir un enfant.

Pourtant et tu le précises bien dans ta fiche, ce personnage est un modèle militaire, par conséquent il a été créé pour des tâches de ce type. Elle ne peut en aucun cas avoir des sentiments.

Dans les intelligences artificielles que nous avons créées, seules les IA dites "évolutives" peuvent développer un semblant d'humanité. Cet androïde là n'en est pas une et elle agit dans les limites de ce que son programme lui dit de faire. Elle ne peut pas aller contre ce dernier, comme ton ordinateur ne te diras jamais qu'il a préparé le petit déjeuné si il n'est pas programmé pour ça. La seule solution plausible  aurait été que quelqu'un trafique le programme de l'androïde pour lui donner un ersatz de sentiment, sans pour autant en ressentir.  

Après Casseix interprète comme il veut les réactions de l'androïde et le "pseudo amour" qu'ils se vouent.

Par ailleurs dans ta fiche on touche à un point (ce n'est qu'un détail mais c'est important) qu'il faut préciser. Personne ne laisse un androïde militaire déambuler dans les bas-fonds comme ça. Un gang qui le récupère et c'est un conflit qui peut tourner très mal. Un androïde appartient toujours à quelqu'un. Le seul moyen pour que Casseix et lui soient ensembles est l'acquisition de ce dernier dans une vente aux enchères, officielle ou au marché noir, tout dépend de ce que tu as imaginé sur cet androïde lorsqu'il a quitté le corps d'armée.

Voilà j'espère avoir été assez claire sur le sujet. On ne te demande pas de nous écrire un pavé, juste de rester cohérente avec ce que nous avons créé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shane Camalias
Citoyen de Seala

Citoyen de Seala
▌Métier : Troisième membre de la Triade

▌Localisation : Seala

MessageSujet: Re: [Citoyen] Shane Camalias Dim 1 Sep - 9:47

Je n'ai rien imaginé de particulier, les possibilités offertes par ce monde me semblaient assez complexes pour que chacun, s'il éprouve le besoin de détailler les zones d'ombres de mes PNJ, se fasse son interprétation. Gêné dans un premier temps par ce qui lui rappelait son ancienne vie, Shane s'en est débarrassé de la manière qui lui a semblé la plus logique, une vente pourquoi pas. Quant à l'androïde, je ne lui prête aucun sentiment, c'est l'humain à ses côtés qui mène la barque, on est bien d'accord. Il a un grain si vous voulez, il est désespéré et en même temps ce n'est pas la moitié d'un cerveau, il trouve des combines dans les pires situations ; c'est l'idée que je m'en fais, un naufragé tordu et débrouillard sous un visage de vendeur au porte à porte qui peut vous refourguer n'importe quoi.

Oh et, je ne suis pas une femme. ^^

✖-------------✖-------------✖-------------✖-------------✖

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sacha Anders
Citoyen de Seala
Modératrice


Citoyen de Seala  Modératrice
▌Métier : Vagabond - Musicien


MessageSujet: Re: [Citoyen] Shane Camalias Dim 1 Sep - 9:56

Oui je comprends bien ton point de vue et je comprends aussi que tu écris du point de vue de ton personnage, néanmoins ce que tu écris dans ta fiche prête à confusion. On aimerait simplement que dans l'histoire (et il suffit d'une ou deux phrases) que tu corriges les éléments qui nous font tiquer.

Exemple :

" L’androïde avait rencontré dans les bas-fonds ce nouveau compagnon qui lui avait conseillé de retrouver un travail honnête et dans ses cordes. "

-> L'androïde avait manifestement été revendu dans une quelconque vente aux enchères et son nouveau "compagnon" l'avait poussé à trouver un travail dans son domaine de compétence.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shane Camalias
Citoyen de Seala

Citoyen de Seala
▌Métier : Troisième membre de la Triade

▌Localisation : Seala

MessageSujet: Re: [Citoyen] Shane Camalias Jeu 5 Sep - 20:58

Je m'en occupe cet après-midi. L'abandon de l'acceptation tacite par Shane de la manière qu'a eu le couple de présenter sa relation, de cette sorte de pacte de laisser-faire mutuel, devrait résoudre notre problème. Cela présagera de son absence d'indulgence actuelle, finalement c'est logique quelque part. Et l'intérêt matériel à maintenir cette relation du point de vue du PNJ justifie qu'il ait supporté de tomber le masque de sa vie inventée en présence de son supérieur. Il suffisait d'y réfléchir. ^^

Citation :
Il cessa de correspondre avec ses anciens camarades restés au front, mit Japhere aux enchères, refit sa garde-robe, dressa la liste des lieux d’influence et se lança dans la politique. [...] Japhere était là, avec un inconnu qui lui tenait le bras, spectacle grotesque qui ne lui inspira, dans sa faiblesse, qu’un vague haussement de sourcils. L'androïde avait manifestement été acheté par un personnage aux tendances douteuses, et son nouveau "compagnon" l'avait poussé à trouver un travail dans son domaine de compétence. Tous deux venaient profiter du parrainage de Shane pour s’engager dans la milice.
Ceci est-il plus conforme à votre attente ?

Edit :

J’ai remplacé ce passage
Spoiler:
 
par celui-ci :
Spoiler:
 

✖-------------✖-------------✖-------------✖-------------✖

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sacha Anders
Citoyen de Seala
Modératrice


Citoyen de Seala  Modératrice
▌Métier : Vagabond - Musicien


MessageSujet: Re: [Citoyen] Shane Camalias Sam 7 Sep - 9:31

C'est parfait, je te laisse donc aux bons soins de Jupiter pour ta validation.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jupiter
PNJ - Maîtresse absolue

PNJ - Maîtresse absolue

MessageSujet: Re: [Citoyen] Shane Camalias Sam 7 Sep - 10:54

Fiche validée. Bon jeu à vous.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ai-no-kusabi-reload.forumactif.org
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: [Citoyen] Shane Camalias Aujourd'hui à 23:51

Revenir en haut Aller en bas

[Citoyen] Shane Camalias

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

-
» A quand le reveil citoyen face a l'insecurite ?
» Liban : un petit jugement citoyen
» Un Citoyen Averti commente: Vote National Massif pour Mirlande Manigat v.s Marte
» Shane Carrick [Terminée]
» devenez citoyen de ma ville
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ai no Kusabi :: Personnages :: Etat civil :: Enregistrés dans nos fichiers-