Ai no Kusabi
Bienvenue sur Ai No Kusabi RPG, Invité !

Ce forum RPG est basé sur la nouvelle ainsi que les OAV "Ai no Kusabi."

Vu son contenu violent et érotique, nous déconseillons fortement l'inscription aux mineurs.

Nous attendons de vous une certaine maturité et qualité d'écriture, prenez-en compte avant votre inscription.

Curieux d'en savoir plus ? Allez, rejoignez-nous !



Forum RPG basé sur l'univers de la nouvelle Ai no Kusabi

Partagez|

Contexte, l'univers de Ai no Kusabi

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Jupiter
PNJ - Maîtresse absolue

PNJ - Maîtresse absolue

MessageSujet: Contexte, l'univers de Ai no Kusabi Jeu 25 Avr - 13:17



UN PEU D'HISTOIRE



Perfection divine


Jupiter, deus ex machina ? Non.

Au commencement était le désir d’enrichissement sans entrave déontologique des hommes, qui se plurent à jouer aux dés dans un sentiment d’omnipotence scientifique sur une planète poubelle laboratoire nommée Amoï.

A l’arrivée, une intelligence artificielle toute puissante qui se prit à son tour pour Dieu et qui eut pour le poste, bien plus d’arguments que ses créateurs. Jupiter la toute puissante instaura le système parfait, au centre duquel elle organisa une société eugéniste et dont elle confia la gouvernance à ses premiers fils : les Blondies.

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

Créés in vitro directement en cuves d’incubation, les Blondies étaient censés être la perfection physique et intellectuelle ainsi que la pureté morale incarnée, à l’image de leur créatrice et à l’antipode de celle des humains. Ces créatures aussi rares que précieuses, plus belles que nature, aux cheveux blonds ou blanc argent et à la peau d’albâtre dirigeaient Amoï depuis leur tour qui n’était pas d’Ivoire, mais de matériaux composites bien plus technologiques, nommée Eos, au centre de la ville haute et capitale planétaire, nommée Tanagura.

Pour asseoir le contrôle de la planète il fallut bien vite contrôler la population humaine et  au malthusianisme fut préférée une solution bien plus radicale. Personne ne sait comment ni pourquoi, mais très curieusement, le nombre de femmes diminua drastiquement et les naissances humaines devaient alors s’assurer en cuve d’incubation. Un nom se distinguait parmi la clameur confuse des murmures : Guardian. Mais tous ceux qui tentèrent d’en percer le secret n’étaient plus là pour le raconter. La nouvelle société était fin prête, entièrement rationalisée par Jupiter.

Une partie des humains fut réduite en esclavage et les moins malheureux eurent la chance d’accéder au statut de citoyens libres. La perfection du système devant passer par celle de ses agents, les critères physiques et mentaux sélectionnaient les hommes en divisant la population. La beauté du corps et de l’esprit menait l’aristocratie. Aussi, les Blondies étaient bien évidemment les êtres les plus beaux, les plus forts, les plus vifs et d’une intelligence sans commune mesure avec les standards de l’humanité. Il était même dit que plus la couleur de cheveux était claire, plus hautes étaient les fonctions et responsabilités.

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

Etre esclave dans une société riche et rationalisée n’était peut-être pas la pire condition humaine. Et de fait, il y eut bien pire. D’esclaves, les humains les plus jeunes et les plus beaux selon les critères jupitériens, dégringolèrent au statut d’animaux. Des animaux de compagnie pour les Blondies, des Pets.
Quelle était donc cette lubie ? C’était la toute dernière attention maternelle que Jupiter porta sur ses fils si parfaits. Afin que ceux-ci ne succombent pas aux vices attendant à la chair dont ils restaient constitués, Jupiter leur offrit la possibilité d’extérioriser leurs désirs.

Les Pets sont dès lors les réceptacles permettant d’accueillir et de catharsiser le feu charnel avant qu’il ne brûle les si purs Blondies. Les Pets s’adonnent dès lors à des spectacles d’exhibition et d’accouplement en public : bienvenue dans la société du divertissement sexuel porno chic et aristocratique. Et malgré ce statut existentiel niant à l’homme son humanité propre, les Pets attisent les désirs et les envies les plus inavouables, tant du côté des hommes, que des femmes.




Défaillance ex-nihilo ?


La société de divertissement contrôlée et régulée implique dès lors que les spectateurs-voyeurs ne participent qu’avec les yeux. Car les blondies n’ont bien évidemment pas le droit de toucher leur animaux : la zoophilie est naturellement un blasphème et serait la plus grande souillure imaginable pour la pureté de ces êtres aux traits parfaits. Quasiment tous les Blondies possèdent un ou plusieurs animaux. Les Pets sont des marques de puissance et de richesse illustrant le rang de celui qui les détient. Un Blondie ne penserait pas même à flatter le flanc de son animal sans porter de gants. L’appartenance des Pets à leur maître est matérialisée par un anneau, pet-ring, stratégiquement placé sur l’animal et qui est autant objet de servitude qu’instrument de plaisir. Le maître a les pleins pouvoirs sur son animal et est le seul à décider de son avenir : lui rendre la liberté ou le castrer pour en faire un serviteur-meuble.

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

Excellemment policés, les Blondies suivaient scrupuleusement les règles établies et n’avaient nul besoin d’y être forcés : telle était leur nature supérieure, intégrée à la perfection du tout créé par Jupiter. Mais alors l’un des fils prodigues - le favoris lui-même nommé Iason et qui dépassait de loin ses congénères, tant en beauté, en intelligence que dans la compréhension du monde qui l’avait vu naître - atteignit le paroxysme du sentiment moral : l’amour.

Il tomba amoureux de son animal. Un humain mis au monde à l’ancienne, un mongrel, un rat d’égout né depuis la fange des bas-fonds et dont Riki était le nom. Iason menait avec brio cette liaison jusqu’à ce que le monde d’en-bas, celui de Riki, ne vienne le rattraper. Le mongrel précipita la chute d’Iason et tous deux disparurent dans l’explosion qui causa la destruction partielle de Dahn-Bahn et dont les répercussions ébranlèrent jusqu’aux fondations idéologiques de Tanagura.

Ainsi le mal fut fait et le voile levé : ils étaient bien loin d’être les premiers et n’étaient pas prêt de rester les derniers. Les langues se délièrent, les humains et mongrels se révoltèrent et la rébellion se souleva depuis les bas-fonds de Seala pour la reconquête de leur liberté.

Ils se firent écraser. La redoutable machinerie de Jupiter mata les révoltes et rétablit l’ordre. Les apparences étaient sauves, les élans de liberté sévèrement punis et les cœurs mitigés.
Rien ne semble aujourd’hui avoir changé. Le système de Jupiter organise toujours la vie de la planète sous chacun de ses aspects, assistée de ses enfants parfaits et Raoul Am a succédé au siège de son ami Iason à la tête du Syndicat. Mais la guerre civile est une ombre menaçante : une partie minoritaire des Blondies, dits de seconde génération, nourrit secrètement l’envie du changement tandis que les plus fidèles à la Mère, Blondie de première génération, maintiennent le gouvernail selon le dessin de Jupiter.

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

L’ordre de nouveau réinstauré, la répression dut s’achever afin de permettre à l’économie et au cours de la vie de reprendre la marche du progrès. Les citoyens libres, restant à leur place, reprirent les affaires et le commerce en affectionnant particulièrement le centre économique et culturel de Midas qui est aujourd’hui une seconde capitale politique d’Amoï. Les plus riches et puissants d’entre eux ont même pu accéder au statut d’interlocuteurs des Blondies. Sous leur coupe et supervision, les clefs de la médiation et de la gestion politique des affaires humaines leurs étaient cédées. Les idéaux, le pouvoir, l’argent, la luxure et la science se trouvaient à nouveau sur l’échiquier miné de la planète : jusqu’où cela allait-il mener Jupiter, ses fils, leurs animaux leur Meubles et les humains ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ai-no-kusabi-reload.forumactif.org

Contexte, l'univers de Ai no Kusabi

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

-
» Résumé du contexte : bien comprendre l'univers
» Miss Haïti prendra d'assault Miss Univers le 23 Août!
» Murdo : L'univers est sans limite ...
» Elements de l'univers
» Bibliographie sur Tolkien et son univers.
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ai no Kusabi :: Administration :: Règlement et Contexte :: Contexte-